Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ap 4 :7  Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole.

Comme la vision Ézéchiel

Je renvois ce verset au passage Ézéchiel 1 que je commente pour faire comprendre la signification des animaux ou êtres vivants.

Ezékiel 1:4 ¶  Je regardai, et voici, il vint du septentrion un vent impétueux, une grosse nuée, et une gerbe de feu, qui répandait de tous côtés une lumière éclatante, au centre de laquelle brillait comme de l’airain poli, sortant du milieu du feu.

Ezékiel 1:5  Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l’aspect avait une ressemblance humaine.

Les animaux humains

Les quatre animaux avaient une ressemblance humaine

Ezékiel 1:6  Chacun d’eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes.

L’aile est le symbole de l’ange, les animaux ou êtres vivants sont des hommes et des anges.

Ezékiel 1:7  Leurs pieds étaient droits, et la plante de leurs pieds était comme celle du pied d’un veau, ils étincelaient comme de l’airain poli.

Ezékiel 1:8  Ils avaient des mains d’homme sous les ailes à leurs quatre côtés ; et tous les quatre avaient leurs faces et leurs ailes.

Les animaux avaient des mains d’hommes, confirme qu’il représente l’Homme.

Ezékiel 1:9  Leurs ailes étaient jointes l’une à l’autre ; ils ne se tournaient point en marchant, mais chacun marchait droit devant soi.

Les faces, quatre périodes de l’ascension spirituelle

Ezékiel 1:10  Quant à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d’homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de bœuf à gauche, et tous quatre une face d’aigle.

Ce verset ressemble à notre apocalypse : 4.7. Le symbole de la face caractérise celui de la terre.

Genèse 7:4  Car, encore sept jours, et je ferai pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et j’exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j’ai faits.

Le lion à droite est le signe du bien (dextre, droiture) et le bœuf (comme le veau d’or)  à gauche est le signe du mal (sénestre, sinistre), pour la face de l’homme et de l’aigle, il n’y a pas de position déterminé.

Voir symbole de droite et gauche dans Etude et révélations Bibliques

Le premier visage est celui de l’Eden, la nature sauvage symbole du lion, qui s’endort sur les lois de la nature cédant la place à la face du veau (symbole de Bal, de la prostitution et de l’argent) qui transgresse les lois ou les allègent. Les êtres vivants se confie à la face de l’homme et se détournant de Dieu, pour finalement revenir vers Dieu (symbole de l’Aigle) pour une alliance nouvelle éternelle de vie.

Par analogie avec le verset AP4.7 .Il y a une fusion entre les 4 faces et les 4 êtres vivants. Soit les quatre animaux ont une face dans l’Apocalypse ou respectivement 4 faces dans Ezéchiel.

Les quatre faces des quatre animaux, hommes, ou anges

Le Livre de Vie de l’Agneau p.329

(7) Il est alors manifeste que ce sont les hommes très NOIRS qui furent créés les premiers dans les régions équatoriales (1). Puis, un peu plus tard et plus loin de l’équateur (2), vinrent les hommes moins noirs et plutôt BRUNS de peau. Plus tard encore et toujours plus loin (3), ce sont les hommes JAUNES qui arrivèrent sur terre. Et en dernier (4), ce sont les hommes BLANCS qui naquirent en terminant la création. Ce sont là les quatre générations qui apparurent l’une à la suite de l’autre et sans discontinuer sur la face de la Terre.

(8) En vérité, lorsque au sixième jour le jardin fut achevé et rempli d’animaux de toutes les espèces, Dieu créa l’humanité dans un même mouvement et dans une seule couleur dégressive, passant par ces quatre nuances. L’humanité est ainsi comme un seul fil teint pour le premier quart en noir, pour le deuxième quart en brun, pour le troisième quart en jaune, et pour le quatrième quart en blanc. Il s’agit des quatre colonnes du temple de Dieu, des quatre couleurs dégressives et distinctes de l’humanité qui se subdivisent en races, en peuples, en tribus, en familles, en couples et enfants.

Ezékiel 1:11  Leurs faces et leurs ailes étaient séparées par le haut ; deux de leurs ailes étaient jointes l’une à l’autre, et deux couvraient leurs corps.

Les deux ailes jointes représentent celle des deux anges sur le propitiatoire (au-dessus de l’arche de l’alliance), Moïse et le Christ et le lien du premier a réveillé le second par les écritures.

Exode 25:20  Les chérubins étendront les ailes par-dessus, couvrant de leurs ailes le propitiatoire, et se faisant face l’un à l’autre ; les chérubins auront la face tournée vers le propitiatoire.

Exode 25:21  Tu mettras le propitiatoire sur l’arche, et tu mettras dans l’arche le témoignage, que je te donnerai.

Exode 25:22  C’est là que je me rencontrerai avec toi ; du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’arche du témoignage, je te donnerai tous mes ordres pour les enfants d’Israël.

Les anges marchent dans la droiture

Ezékiel 1:12  Chacun marchait droit devant soi ; ils allaient où l’esprit les poussait à aller, et ils ne se tournaient point dans leur marche.

Le mot « droit » devant soi, est le sens de la droiture et la marche est le comportement.

Et c’est l’esprit qui pousse les animaux à suivre le chemin de la droiture. Nous ne pouvons pas échapper à l’Amen.

Le feu de l’Eternel

Ezékiel 1:13  L’aspect de ces animaux ressemblait à des charbons de feu ardents, c’était comme l’aspect des flambeaux, et ce feu circulait entre les animaux ; il jetait une lumière éclatante, et il en sortait des éclairs.

Le charbon qui est noir (symbole des ténèbres) brûle (sacrifices mortels) dans les éclaircissements (voies de la vérité) le monde. Le flambeau symbolise le Christ, qui éclaire sur la vérité du monde. Il jette une lumière éclatante entre les animaux (révélations sur le passé, sur l’avenir de la terre et la science de l’Eternel).

Ezékiel 1:14  Et les animaux couraient et revenaient comme la foudre.

La dimension des roues

La vision est celle la rotation des galaxies.

Le Livre de vie de l’Agneau p.151

Mouvement et déplacement des galaxies

(15) Le mouvement de rotation de notre Galaxie ne peut nous apparaître depuis

la Terre. Cependant, en nous trouvant vers le bord (dans le tiers inférieur) et loin du

centre de cette grande roue, nous nous déplaçons dans l’espace à une vitesse inouïe !

Et les distances que nous parcourons sont effrayantes ! En nous déplaçant de la

sorte, comme sur un cercle, nous nous éloignons constamment de certaines galaxies

et allons à la rencontre d’autres. Celles dont nous nous éloignons à vive allure nous

apparaissent forcément plus rouges que blanches, tandis que celles dont nous nous

approchons nous apparaissent plutôt bleues que blanches, parce que la vitesse de

notre déplacement fait varier leur couleur à nos yeux. Or, ce phénomène du

changement de couleur aggrave considérablement le défaut de vision des savants.

Car, en voyant les galaxies s’éloigner d’eux, alors que ce sont eux qui s’éloignent

d’elles, ils ne peuvent s’empêcher d’en conclure que l’univers est en expansion...

C’est ce qu’ils enseignent.

Ezékiel 1:15 ¶  Je regardais ces animaux ; et voici, il y avait une roue sur la terre, près des animaux, devant leurs quatre faces.

La roue est représentative du temps qui passe comme une roue ou un cycle et son effet répétitif.

Ezékiel 10:13  J’entendis qu’on appelait les roues tourbillon

Il est écrit fait disparaitre les méchants dans un tourbillon.

Le cycle des roues

Ezékiel 1:16  A leur aspect et à leur structure, ces roues semblaient être en chrysolithe, et toutes les quatre avaient la même forme ; leur aspect et leur structure étaient tels que chaque roue paraissait être au milieu d’une autre roue.

Les roues l’aspect des pierres précieuses, la chrysolite est la pierre de Nephthali, un cycle du temps indestructible et inévitable comme un fondement de la vie. Personne ne peut en changer le cours (cyclique) comme si c’était perpétuel et Eternel, et il en était ainsi, l’Amen.

Ezékiel 1:17  En cheminant, elles allaient de leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point dans leur marche.

Ezékiel 1:18  Elles avaient une circonférence et une hauteur effrayantes, et à leur circonférence les quatre roues étaient remplies d’yeux tout autour.

Ici, la description donne une dimension physique des roues et une position des yeux des animaux, qui pour l’instant n’était pas décrite. Les animaux à la circonférence des roues comme des habitants d’une planète qui regarde le ciel. Les roues sont comme des terres et les faces, des nouvelles terres dans des galaxies.

Le livre de Vie de l’Agneau p. 229

(22) Comparons toujours la galaxie à un troupeau ; parce que ce qui se produit

au sein du troupeau, tant par les naissances que par les disparitions, se produit dans

une grande roue. Comme il y a des petits et des grands troupeaux, il y a des petites

et des grandes galaxies. Et comme dans un grand ou un petit troupeau les individus

sont semblables, les astres et les mondes sont semblables dans une petite ou une

grande galaxie.

Ezékiel 1:19  Quand les animaux marchaient, les roues cheminaient à côté d’eux ; et quand les animaux s’élevaient de terre, les roues s’élevaient aussi.

Ezékiel 1:20  Ils allaient où l’esprit les poussait à aller ; et les roues s’élevaient avec eux, car l’esprit des animaux était dans les roues.

Le Livre de vie de l’Agneau p.223

Les recommencements

(22) Nous savons maintenant que les planètes et le Soleil cesseront ensemble

leur existence. Mais quand vient ce moment ultime, il y a déjà longtemps que les

conditions de vie se sont éteintes et qu’il n’y a plus d’êtres vivants. C’est pourquoi

jusqu’au terme du chemin de vie spiralé, on ne trouve que les anges qui sont devenus

comme Dieu. Et j’ai entendu que, bien avant la fin de leur étoile, ils s’en vont

recommencer ce chemin pour vivre ce qu’ils n’ont point encore vécu. A l’aide

d’aimants dont on parlera, ils descendent d’étoile en étoile jusqu’au bord de la Roue

pour assister à la naissance de l’humanité sur une Terre nouvelle. C’est pourquoi,

dans la genèse, l’Écriture rapporte sur les commencements :

Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu

furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des

enfants : ce sont ces héros, qui furent fameux dans l’antiquité.

 

Ezékiel 1:21  Quand ils marchaient, elles marchaient ; quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient ; quand ils s’élevaient de terre, les roues s’élevaient avec eux, car l’esprit des animaux était dans les roues.

La description ressemble à un vaisseau spatial, mais il n’en est rien. L’élévation des roues est avec leur esprit, il s’agit d’une élévation spirituelle des animaux.

Ezékiel 1:22  Au-dessus des têtes des animaux, il y avait comme un ciel de cristal resplendissant, qui s’étendait sur leurs têtes dans le haut.

Le ciel est comme une multitude de nations (mer) immuable (dur comme le diamant) et limpide et lumineux (vérité) comme la parole de Dieu

Ezékiel 1:23  Sous ce ciel, leurs ailes étaient droites l’une contre l’autre, et ils en avaient chacun deux qui les couvraient, chacun deux qui couvraient leurs corps.

L’aile l’attribut de l’ange, permet à l’homme de se protéger, c’est la science et la connaissance de l’Eternel. Cette connaissance de l’Alpha à l’Omega

Ezékiel 1:24  J’entendis le bruit de leurs ailes, quand ils marchaient, pareil au bruit de grosses eaux, ou à la voix du Tout-Puissant ; c’était un bruit tumultueux, comme celui d’une armée ; quand ils s’arrêtaient, ils laissaient tomber leurs ailes.

Ezékiel 1:25  Et il se faisait un bruit qui partait du ciel étendu sur leurs têtes, lorsqu’ils s’arrêtaient et laissaient tomber leurs ailes.

Les anges marchent au bruit de la parole de Dieu, mais quand ils s’arrêtent de marcher dans la droiture, ils perdent leur état d’anges (perdent leurs ailes).

Le Livre de Vie de l’Agneau p.222

(17) Voici, en une seule image, les changements solaires et les mondes du futur,

ainsi que le chemin de vie de votre âme si vous résistez aux tentations pouvant vous

perdre. Abstenez-vous donc de dire : la destinée de chaque homme est tracée par

avance, et quoi que l’on fasse on ne peut rien changer ! Un funambule marchant sur

un fil a aussi sa destinée tracée devant lui ; et il ne dit pas : quoi que je fasse, je ne

peux rien changer pour moi ! Non, il sait qu’en conservant l’équilibre il restera

debout et que, dans le cas contraire, il tombera. En ce qui concerne le chemin de vie,

qui est effectivement la destinée de chacun, c’est semblable. En pratiquant le bien,

vous resterez debout et le suivrez ; alors qu’en pratiquant le mal, vous chuterez et en

sortirez définitivement. C’est aussi cela la vérité et la raison de la connaître.

Ezékiel 1:26 ¶  Au-dessus du ciel qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose de semblable à une pierre de saphir, en forme de trône ; et sur cette forme de trône apparaissait comme une figure d’homme placé dessus en haut.

Le saphir est la pierre de la tribu d’Issacar.

Genèse 49:14  Issacar est un âne robuste, Qui se couche dans les étables.

Genèse 49:15  Il voit que le lieu où il repose est agréable, Et que la contrée est magnifique; Et il courbe son épaule sous le fardeau, Il s’assujettit à un tribut.

La pierre de saphir représente un homme robuste, simple et libre, qui se repose dans le paradis comme dieu, le septième jour.

L’homme est placé au-dessus de la création, et l’avènement l’amène à devenir un ange, ou comme un dieu.

Ezékiel 1:27  Je vis encore comme de l’airain poli, comme du feu, au dedans duquel était cet homme, et qui rayonnait tout autour ; depuis la forme de ses reins jusqu’en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu’en bas, je vis comme du feu, et comme une lumière éclatante, dont il était environné.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :